le 23 mars 2021
Publié le 12 novembre 2021 Mis à jour le 12 novembre 2021

Séminaire "Des travailleurs immigrés aux Mineurs non accompagnés, pratiques langagières, glottopolitiques et appropriations du français"

Fabienne Leconte
Professeure des universités en Sciences du langage, membre de l’EA Dylis (Dynamiques du langage in situ) à l’Université de Rouen où elle enseigne la sociolinguistique et la didactique des langues. Ses recherches portent sur la sociolinguistique, l'appropriation du français langue étrangère et seconde, le plurilinguisme.
Elle a notamment analysé les dynamiques langagières dans les migrations africaines à des périodes et pour des générations différentes.

Depuis 2015, le nombre d‘adolescents arrivant seuls en France a explosé. La majorité d’entre eux viennent de pays africains francophones. Les trois pays le plus représentés sont la Guinée, Le Mali et la Côte d’Ivoire. Mineurs non accompagnés selon la dénomination officielle, ils doivent être pris en charge par l’ASE (aide sociale à l’enfance) tant du point de vue de la mise à l’abri que de l’orientation vers des formations. Les départements en charge de cette mise à l’abri mettent en place des politiques plus ou moins favorables aux MNA, incluant les formations générales ou professionnelles qui parfois prennent en compte les besoins linguistiques et les attentes des jeunes. L’arrivée de ces adolescents sur le sol français s’effectue dans le contexte de relations post-coloniales qui génèrent des imaginaires puissants de la France et du français et qui s’inscrivent dans une continuité de migrations africaines vers la France qui ont débuté avant les indépendances. Pour cette conférence, nous nous proposons d’approcher les dynamiques langagières des migrations africaines successives vers la France en mettant en regard les glottopolitiques des institutions et des groupes et les dynamiques des répertoires des personnes. On s’attardera notamment sur l’appropriation du français aux différentes périodes.

Captation vidéo du séminaire ici